TAAHIL.CREDIT

Retour au sommaire Objet :

TAAHIL.Crédit est une ligne de crédit mobilisée sur le budget de l’Etat, d’un montant de 25 millions de dinars , qui cible les petites et moyennes entreprises opérant dans les secteurs de l’Industrie et des services liés à l’Industrie, et remplissant les conditions suivantes:

  • L’adhésion au programme de mise à niveau
  • L’élaboration d’une étude de restructuration financière,

Ne faisant pas l’objet des procédures de la loi n° 95-34 relatives aux entreprises en difficultés économiques.

Retour au sommaire Caractéristiques :

  • Montant : 25 millions de dinars
  • Crédit accordé par entreprise : plafond 1 million de dinars
  • Opérations financées :
    • Les crédits à court terme mobilisés pour le financement d’investissement en cours,
    • Les dépassements en compte et crédits de trésorerie
    • Les impayés sur crédits à moyen et long terme
    • Les crédits à moyen terme à rééchelonner
    • La couverture des besoins en fonds de roulement dans la limite de 10% du montant du crédit de consolidation.
    • Sont exclus les crédits d’escompte commercial, les crédits de gestion non échus, et les crédits de financement des marchés publics.

Conditions de rétrocession :

  • Taux d’intérêt : 7% l’an
  • Durée de remboursement : 7 à 12 ans
  • Différé d’amortissement : 0 à 2 an

Retour au sommaire Imputation

En cas de suite favorable, une demande est adressée par les institutions financière en question au comité de suivi et de gestion qui étudie et approuve les dossiers de financement.

Le bénéfice des instruments de restructuration financière est conditionné par l’accompagnement de l’entreprise par un expert comptable membre de l’Ordre pendant une période de trois années.

Le FODEC prend en charge 70% des frais de l’accompagnement avec un plafond annuel de prime de 7000 DT par entreprise.

Les commentaires sont fermés.